Voisins bruyants pendant le sexe - Que faire ? Comment réagir ?

Comment traiter avec des voisins bruyants pendant le sexe ?

Cohabiter avec autrui présente parfois une complication. Certains locataires doivent en effet supporter les bruits érotiques de leur voisin pendant la nuit. Cependant, si vous êtes confronté à cette situation gênante, voici quelques astuces pour régler le problème avec un entourage qui fait un tapage nocturne pendant un acte sexuel.

Leur en parler amicalement

Comme toutes personnes raisonnables, la victime du tapage nocturne doit, en premier lieu, parler avec son voisin bruyant pour l’informer de la situation. Effectivement, il s’agit d’un sujet assez gênant, alors, en discuter calmement avec le responsable se trouve être la solution la plus simple pour y remédier.

De ce fait, vous serez fixé en ce qui concerne les raisons qui poussent votre voisin à faire des bruits aussi forts lors de leurs ébats sexuels ; peut-être qu’ils ont surestimé l’épaisseur du mur qui sépare vos logements respectifs. En tout cas, si vous cohabitez avec des personnes sensées, ceux-ci vous seront reconnaissants pour les avoir directement consultés.

En informer le propriétaire du logement

Si la première tentative n’a pas marché, vous êtes tenu d’aviser le propriétaire du logement si vous êtes des locataires. Il est en effet le premier responsable de la sérénité entre les occupants de son appartement.

Ainsi, votre propriétaire prend l’obligeance d’avertir votre voisin quant à leurs bruits nocturnes quelque peu perturbants. Cela d’autant plus que le contrat de location contient une clause de paix. Dans le cadre d’un logement en copropriété, vous pouvez également demander à votre syndic de raisonner vos voisins afin qu’il baisse un peu le volume quand ils font l’amour.

Se plaindre au niveau de la police ou à la mairie

Dans le cas où le problème persiste malgré vos efforts de communication, vous devez vous adresser auprès des autorités. Une victime de bruits nocturne peut évidemment recourir au personnel de la mairie pour résoudre son embarras avec le voisin bruyant lors de leur acte sexuel. Pour que celui-ci soit entendu, il doit soumettre une plainte en raison de trouble nocturne.

La police contribue également à calmer les bruits érotiques de votre entourage. Si votre accusation est bien réelle, le coupable sera sanctionné d’une amende qui varie entre 45 à 180 euros selon le délai de paiement. Toutefois, les voisins pourront vous trainer en justice en raison d’une dénonciation calomnieuse si vous avez omis de leur en parler préalablement et d’avertir à tort les policiers.

Trainer l’affaire devant un tribunal

Recourir à un tribunal est une disposition assez exagérée pour régler un différend avec un entourage bruyant pendant ses activités sexuelles. Cette procédure peut vous coûter de l’argent en cas d’abus. De plus, pour gagner le procès, le plaignant doit présenter des preuves matérielles telles qu’un certificat médical pour montrer que celui-ci manque effectivement de sommeil.

Le témoignage d’une tierce personne victime du même problème peut également basculer le choix du jury en votre faveur. Certes, il est plus sage de traiter le tapage provoqué par un voisin pendant ses activités sexuelles de façon plus amicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *