Vente à réméré : une solution salvatrice ?

Lorsque vous contractez un prêt immobilier, vous vous exposez à plusieurs problèmes. Si vous ne remboursez pas vos échéances, vous pouvez voir vos biens immobiliers saisis par les banques. Dans une telle situation, il convient de trouver une alternative afin d’éviter des conséquences désastreuses. À cet effet, la vente à réméré s’avère être une solution adéquate. Quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ? Je vous en dis davantage sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une vente à réméré ?

La vente à réméré est une transaction par laquelle celui qui cède son bien a la possibilité de le récupérer. Elle est prévue par l’article 1659 du Code civil qui stipule que : « La faculté de rachat ou de réméré est un pacte par lequel le vendeur se réserve de reprendre la chose vendue, moyennant la restitution du prix principal et le remboursement dont il est question à l’article 1673 ».

La vente à réméré vous permet donc de rembourser l’intégralité de vos dettes et d’éviter la saisie immobilière. Ainsi, pour racheter votre bien, vous disposez d’un délai allant de 6 à 60 mois (5 ans). Pendant ce temps, vous pouvez continuer à vivre dans le logement tout en versant une indemnité d’occupation à votre investisseur. N’hésitez donc pas à faire appel à un spécialiste de ce type de procédure tel que SOS Immo afin d’en apprendre plus sur la vente à réméré.

vente maison

Quelles sont les étapes de la vente à réméré ?

La vente à réméré est une alternative pour ceux qui ne peuvent pas bénéficier de l’aide des institutions financières pour rembourser leurs dettes. Pour la mettre en place, il est important de respecter quelques étapes. Une fois que l’acheteur est trouvé, vous devez d’abord expertiser votre situation et faire l’état des lieux de votre bien. Ensuite, vous devez établir un accord de vente chez le notaire qui comportera différents éléments tels que :

  • la durée du contrat (entre 6 mois et 5 ans) ;
  • le prix de vente ;
  • le coût du rachat ;
  • le montant du logement, etc.

De plus, le notaire se chargera de verser la somme remise par votre investisseur à vos créanciers. Le reste de l’argent sera déposé sous forme de garantie ou d’avance pour le rachat de votre bien immobilier.

Quels sont les avantages d’opter pour un portage immobilier ?

Il y a plusieurs avantages à procéder à la vente à réméré. Tout d’abord, cette solution vous permet de rester dans votre location tout en bénéficiant d’un financement pour régler vos problèmes d’argent. Ensuite, elle vous épargne des démêlés avec la justice.

Enfin, elle vous sert à éviter une saisie immobilière, contrairement à la vente avec la faculté de rachat qui ne vous donne pas la possibilité de récupérer votre bien. Vous le perdez donc de façon définitive. Pour éviter cette situation, le portage immobilier est plus qu’avantageux.

En définitive, la vente à réméré s’illustre comme une alternative fiable et crédible à vos problèmes financiers. Toutefois, il vous faudra payer les frais de location et vous constituer un capital conséquent dans un délai allant de 6 à 60 mois au risque de perdre tous les droits sur votre propriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *