Une assurance perte d'emploi pour son prêt immobilier ?

Une assurance perte d’emploi pour son prêt immobilier ?

Le changement incontrôlé du monde du travail fait qu’il est plus prudent de souscrire à des couvertures diverses en assurance. Il est évident qu’un prêt immobilier est souvent sur le long terme. De ce fait, une Garantie perte d’emploi s’avère être une très bonne idée pour vous protéger. Toutefois, il est recommandé de comparer les offres pour être sûr de choisir une assurance qui vous correspond. Découvrez les informations utiles sur la garantie chômage d’une assurance de prêt.

La Garantie perte d’emploi : qu’est-ce que c’est ?

Les difficultés financières touchent tout le monde, même ceux qui ont un emploi stable. Dans un contexte économique changeant, il est évident que le chômage reste un facteur qui affecte beaucoup de monde. Pour vous protéger lors de la contraction d’une assurance en prêt immobilier, la Garantie perte d’emploi peut vous éviter des difficultés.

Dans la pratique, l’assurance chômage vous permet de payer les mensualités de votre crédit même si vous êtes encore à la recherche d’un nouvel emploi. Toutefois, il est conseillé de voir au préalable les aides obtenues en cas de perte d’emploi.

Vous devez être convaincu que cette forme de garantie est une aide précieuse s’il vous arrivait de perdre votre emploi. En tous les cas, une telle couverture vous permet de continuer à rembourser votre prêt le temps de vous remettre sur pied. De nombreuses entreprises, comme Eovi, proposent cette garantie à l’intérieur de l’assurance prêt immobilier proposée. N’hésitez donc pas a prendre des informations auprès de plusieurs assurances.

Quelles sont les garanties prises en charge par l’assurance de prêt ?

L’assurance de prêt ou l’assurance emprunteur prend déjà en charge quelques garanties de base. Il s’agit des garanties de décès, de la perte totale de la mobilité de l’assuré ou encore une invalidité partielle. La Garantie perte d’emploi est une option supplémentaire que vous pouvez souscrire pour vous protéger du risque grandissant du taux de chômage.

Une telle précaution peut vous sauver la vie plus tard. L’assurance garantit vos mensualités de crédit immobilier alors que vous êtes au chômage. Vous ne serez pas dans l’obligation de vendre votre logement faute de paiement des créanciers.

Toutefois, il faut porter une attention particulière aux termes du délai de l’indemnisation de votre contrat en Garantie perte d’emploi pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Il est primordial de connaître où vous allez et les avantages que vous pouvez bénéficier avec cette assurance de prêt.

La Garantie perte d’emploi : c’est pour qui ?

Si tout le monde risque de perdre son travail un jour ou l’autre, la souscription à la Garantie perte d’emploi est réglementée. En effet, tous les emprunteurs qui ont un salaire ne sont pas tous éligibles à cette offre. Pour l’assurance chômage, il est obligatoire de posséder un contrat de travail en CDI.

Les salariés en CDD, les professions libérales ou encore les artisans n’entrent pas dans cette condition rédhibitoire. Par ailleurs, l’emprunteur peut souscrire à la garantie perte d’emploi dès lors qu’il travaille au moins un an dans la société. Après, il est évident que les employés en période d’essai ou en période de préavis ne peuvent pas souscrire à une telle offre.

Les établissements financiers de leur côté imposent également leur limite. Ils prescrivent une limite d’âge entre 55 et 65 ans pour les emprunteurs qui veulent une assurance chômage. Une protection qui leur évite de perdre de l’argent sur vos années de travail restantes. Après, chaque offre est différente et vous pouvez opter pour la Garantie perte d’emploi pour surveiller vos arrières en cas de coup dur.

La couverture de la garantie perte d’emploi

Il est important que l’assuré comprenne que seule la perte d’emploi involontaire est couverte par une assurance chômage. Pour ce qui est de la démission, du licenciement ou encore d’une maladie, ces derniers ne sont pas du ressort de cette assurance.

Lors de la souscription à votre contrat d’assurance au chômage, vous devez être prudent sur le délai de carence et le délai de franchise. Le délai de carence est une période allant de six à douze mois après la déclaration de chômage auprès de votre assureur. Pendant ce temps, l’assurance ne prend pas encore en charge les mensualités de votre crédit.

Après cette période, le délai de franchise peut durer entre trois et neuf mois et vous ne serez pas encore indemnisé. Vous pouvez comparer les offres des assureurs afin de trouver le meilleur délai pour la mise en œuvre de l’indemnisation. Il existe de nombreux sites comparateurs d’assurance emprunteur en ligne pour vous aider à choisir votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *