Tout savoir sur l’inspection en bâtiment

Tout savoir sur l’inspection en bâtiment

Avant tout achat, il est indispensable de faire inspecter une maison pour éviter les mauvaises surprises. Beaucoup sautent cette étape pour économiser de l’argent ou parce qu’ils jugent qu’ils peuvent le faire eux-mêmes. Cependant, pour un investissement aussi conséquent que l’achat d’une maison, il convient de s’assurer que le bien en vaut réellement la peine. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’inspection en bâtiment.

Le choix de l’inspecteur de maison

Au Québec, il faut savoir que l’inspection en bâtiment n’est pas encadrée par la loi : il en résulte que tout le monde peut s’improviser inspecteur en bâtiment. L’enjeu est alors de trouver un professionnel qualifié et diplômé, à l’exemple des inspecteurs disponibles sur le site https://www.inspectionmaison.org. Intervenant à Montréal, Rive-Nord, Rive-Sud, Laurentides, et Lanaudière, ces professionnels se chargent de l’identification d’éventuels défauts du bâti, majeurs ou mineurs, qui pourraient dévaluer le bien ou représenter un risque pour la sécurité des occupants.

L’inspecteur qualifié use de moyens à la pointe de la technologie pour réaliser son travail. Son expérience dans l’investigation immobilière constitue un gage de fiabilité, tout comme sa notoriété. Il faut savoir qu’il existe des associations d’inspecteurs en bâtiment, qui font passer des examens de qualification et font suivre des formations à leurs membres. Un inspecteur membre d’un ordre professionnel représente donc un gage de professionnalisme. Il est indispensable de demander des références et de consulter quelques-uns des rapports déjà réalisés avant d’accorder sa confiance. Enfin, il faut exiger du professionnel qu’il présente sa police d’assurance responsabilité, en vérifiant bien que celle-ci est bien en règle.

Quelques conseils précieux

Pour vos prochains investissements immobiliers, gardez à l’esprit ces quelques conseils d’inspection du bâtiment :

  • Il est peu recommandé d’utiliser le rapport d’inspection fourni par le propriétaire du bien, car il est le seul qui soit lié contractuellement avec un inspecteur en bâtiment. Il est donc préférable de faire réaliser une contre-inspection par l’acheteur, en vue d’avoir une assurance sur la fiabilité du bien.
  • Dans la promesse d’achat, il est indispensable de rédiger une clause d’inspection en vue d’assurer sa protection et ainsi pouvoir se retirer de la transaction en cas de rapport non concluant après inspection.
  • Avant l’inspection, il est vivement conseillé de visiter le bâtiment pour pouvoir se retirer à temps de la transaction si jamais le bien ne correspond pas aux attentes. Cela évite en effet de payer inutilement un inspecteur en bâtiment alors que le bien présente déjà des éléments problématiques évidents.
  • Il est à noter qu’une inspection en bâtiment ne tient pas compte de la sécurité incendie et de la capacité du bien à être assuré. Il faut donc penser à vérifier ces aspects en parallèle.
  • Après une inspection en bonne et due forme, il faut toujours tenter de renégocier le prix à la baisse, en adéquation avec le rapport.
  • Même si une visite a déjà été réalisée par vos soins avant l’inspection, il est toujours préférable d’être présent au cours de celle-ci pour pouvoir poser toutes les questions nécessaires au propriétaire ou à l’inspecteur en bâtiment.
  • Une inspection de maison doit toujours être systématique avant achat même si le bien est neuf, pour éviter de faire face aux vices de construction.
  • Enfin, il est plus prudent de faire une demande de copie des factures en ce qui concerne les travaux ayant déjà été réalisés sur le bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *