Qu’est-ce qu’un bâtiment connecté ?

Qu’est-ce qu’un bâtiment connecté ?

Le smartphone est devenu un objet indispensable au quotidien qui facilite la réalisation de nombreuses tâches. L’IoT ou internet of Things (utilisation de l’internet sur des objets physiques) a permis la connexion de nombreux objets à des applications mobiles, par exemple il est possible de diriger les équipements de sa maison depuis son téléphone. Et aujourd’hui, c’est un immeuble entier qui est connecté ! Cette révolution concerne tous les métiers du secteur bâtiment comme les architectes, les promoteurs-constructeurs, les bureaux d’études, les bailleurs sociaux, les prestataires de services, les producteurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux de distribution. Mais qu’est-ce qu’on entend par bâtiment connecté ? Et quels bénéfices pour les entreprises ? Je vous donne ici les éléments de réponse nécessaires.

Mieux appréhender le fonctionnement d’un bâtiment connecté

Smart building, bâtiment intelligent ou bâtiment connecté, toutes ces appellations désignent la même chose. Un bâtiment intelligent a recours aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il est muni d’une couche d’outils numériques qui vont transmettre et conserver les données relatives à l’usage et l’état du bâtiment, ceci dans l’objectif d’adapter sa consommation d’énergie et de prévenir ainsi le gaspillage.

Les professionnels du bâtiment peuvent centraliser les données de leur écosystème immobilier sur une plateforme spécialisée comme une plateforme numérique bailleur. La gestion technique des bâtiments peut se faire depuis un ordinateur ou un appareil mobile.

Qu’est-ce qu’un bâtiment connecté ?

En principe, le bâtiment connecté fonctionne grâce à l’utilisation de capteurs (applications mobiles ou objets connectés) collectant les différentes données, dont l’hygrométrie, la température, la présence ou non d’individus dans un espace donné, le niveau sonore, etc. À ces données peuvent s’ajouter des renseignements provenant des systèmes de GTB ou Gestion Technique de Bâtiment (vidéosurveillance, alarmes, contrôle d’accès, etc.), mais également des informations externes à l’immeuble comme la météo, des données RH (estimation de l’effectif des salariés présents dans le bâtiment chaque jour), l’horaire des transports en commun à proximité, etc.

Les capteurs fonctionnent en parallèle avec des actionneurs. Il s’agit de systèmes intelligents contribuant à l’exécution des commandes sur les dispositifs électriques auxquels ils sont connectés. Les actionneurs permettent par exemple le réglage automatique d’un appareil de chauffage ou encore de la climatisation.

Les atouts du smart building pour les entreprises

Pour les acteurs de l’immobilier, le smart building présente plusieurs bénéfices attractifs. Avec les bâtiments intelligents, le secteur immobilier entre dans une nouvelle ère : ces constructions innovantes représentent les bâtiments de demain et c’est un marché très prometteur. Ce projet entre dans une démarche de développement durable et veille aussi au confort des utilisateurs finaux.

Les bâtiments connectés permettent de meilleurs contrôles et une meilleure gestion de la consommation énergétique des bâtiments. Grâce aux énergies renouvelables, la consommation d’énergie peut être réduite considérablement. D’ailleurs, l’empreinte carbone est largement limitée.

En plus de l’avantage écologique, le smart building affiche également un intérêt financier considérable. Si vous êtes promoteur, exploitant de logements ou de sites tertiaires, cette solution vous aidera à alléger vos coûts d’exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *