Tout savoir sur le pret relais

Prêt relais : les conditions et délais à connaître

L’immobilier est un secteur d’investissement très attractif. En effet, il ne se passe une journée sans qu’un particulier ou une entreprise ne recherche un appartement. Trouver la maison adéquate demande donc une disponibilité de ressources financières car il faut non seulement prévoir les frais de location ou d’achat mais aussi les frais liés aux déplacements et à la recherche du nouvel appartement. Deux solutions s’offrent donc pour couvrir les dépenses liées  pour l’acquisition du nouvel appartement. La première solution est de vendre son ancienne maison pour obtenir ce financement. Quant à la deuxième solution, elle fait état d’un prêt relais. Ce type de prêt employé dans le domaine de l’immobilier est méconnu du public. Il s’agit donc de présenter ici le prêt relais et son fonctionnement.

Le prêt relais, c’est quoi ?

c C’est un crédit qui est donc octroyé par les établissements bancaires en vue de permettre aux clients ou aux demandeurs de ce crédit d’acheter un nouveau bien immobilier sans  forcément attendre  d’abord la vente de sa maison actuelle. Ce crédit vient donc à point nommé pour permettre à tout particulier de s’offrir aisément une nouvelle maison.

Le prêt relais, comment ça fonctionne ?

Le prêt relais est un contrat qui lie deux parties à savoir un vendeur acquéreur et une banque.  Dans ce contrat, l’établissement bancaire est tenu de mettre à la disposition de ce vendeur acquéreur, un montant conséquent afin de permettre à ce dernier de s’offrir une nouvelle maison. La particularité de ce crédit relais est de permettre au particulier concerné de bénéficier d’un temps relativement long afin que ce dernier puisse vendre son ancienne maison. Cette période  de grâce proposée pour la vente de l’ancienne maison varie entre 12 et 24 mois. Ce crédit est différent des autres car il n’est pas amorti sur la période de remboursement.

Par  conséquent, les intérêts fixes sont à payer durant toute la durée du contrat. Le montant du prêt est remboursé totalement lors de la revente de sa première maison. Contrairement aux autres prêts, les modalités de ce prêt relais diffère d’un emprunteur à l’autre. Pour ce faire, les établissements bancaires sont dans l’obligation de s’adapter aux exigences de l’emprunteur. Le montant ainsi emprunté ou octroyé par la banque est  en lien avec la maison mise en vente par  cet emprunteur puisque ce crédit est destiné pour l’acquisition d’une nouvelle maison en revendant la première. Ainsi, avant d’octroyer tout montant à l’emprunteur, la banque fait appel à un expert afin d’évaluer le montant de la maison à vendre.

Après estimation de la valeur de l’ancienne maison ou bien immobilier, l’établissement bancaire procède à la remise d’un crédit à hauteur de 70% du montant estimé du bien immobilier par l’expert. Il existe une diversité de prêt relais afin de satisfaire aux besoins des emprunteurs et leur permettre d’entrer en possession de leur nouvelle maison sans avoir même vendu leur première maison ou bien immobilier. A cet effet, on en compte trois formules  de prêt relais. Les établissements bancaires disposent  et proposent aux emprunteurs  soit un prêt relais à sec ou un prêt relais adossé. Ces derniers disposent également d’un autre prêt relais baptisé prêt relais en franchise.

Le prêt relais à sec, c’est quoi?

C’est la première formule de prêt relais dont disposent les établissements bancaires. Il est utilisé dans un cadre bien précis. Le crédit relais à sec ou prêt relais à sec est proposé au particulier dans le cas où ce dernier envisage s’offrir un nouveau bien immobilier donc le prix est inférieur ou égal au prix de vente du premier bien immobilier. Autrement dit, on parle de ce prêt lorsque le prix du bien immobilier à vendre est supérieur ou égal à celui du nouveau bien immobilier qu’on désire acheter.

Dans ce type de prêt, l’emprunteur n’a pas besoin d’un autre crédit pour acquérir ce nouveau bien immobilier. Pour ce faire, le particulier a juste besoin d’une avance financière combinée au prêt relais. Ceci lui permet ainsi, de réaliser son achat en toute quiétude. C’est un excellent crédit à conseiller aux emprunteurs qui sont habitués à de petits remboursements mensuels. C’est un prêt très flexible et pas du tout contraignant. De plus, le capital prêté ne sera remboursé intégralement qu’après la vente du premier bien immobilier mis en vente par l’acquéreur. C’est un prêt très intéressant d’acquisition d’un nouveau bien immobilier dans de meilleures conditions.

achat bien immobilier avec un pret relais

Le prêt relais adossé, c’est quoi?

Le prêt relais adossé est un prêt particulier dans la mesure qu’en plus de ce prêt il faudra ajouter un autre crédit amortissable. Ce qui n’est le cas du prêt relais à sec. Ici, l’emprunteur a besoin de souscrire à un autre crédit car le prêt relais adossé seul ne suffit pas à ce dernier pour acheter le nouveau bien immobilier désiré. Ce type de prêt est appliqué quand le prix du nouveau bien immobilier est supérieur au prix de vente estimé de l’ancien bien immobilier. C’est donc la meilleure solution possible qui s’offre à l’emprunteur dans ce cas de figure. Comme dans le cas des prêts relais à sec, le crédit est également octroyé à hauteur de 70% du prix de vente de la première maison ou bien immobilier. Par la suite, un autre prêt est accordé à l’emprunteur mais ce dernier est amortissable contrairement au premier.

Le particulier se retrouve ici à rembourser chaque mois, l’intérêt général du prêt relais mais aussi l’annuité issue du crédit secondaire. Cette annuité est calculée généralement en sommant l’intérêt plus l’amortissement. Au vu de la somme à rembourser, ce type prêt n’est pas conseillé à tout le monde. Pour bénéficier du prêt relais adossé, il faut que le particulier ait une capacité d’endettement très importante. Sinon, le capital est très élevé à rembourser. Pour cela, l’emprunteur devrait disposer d’une source de revenus conséquente pour pouvoir rembourser efficacement sans trop de problème de prêt. Dans le cas contraire, il se retrouvera avec des problèmes d’endettement. Et poussera la banque à employer d’autres moyens pour recouvrer ses fonds investis.

Le prêt relais avec la franchise, c’est quoi?

C’est le dernier type de prêt relais mis à la disposition des clients par les établissements bancaires. Comme dans le cas précédent, celui du prêt relais adossé, le prêt relais avec la franchise est octroyé dans le cas où la valeur du nouveau bien immobilier à acheter est supérieure au prix de l’ancien bien immobilier mis en vente. La plupart des gens confonde ces deux types de prêts relais dans la mesure où ils s’accordent dans le même cas. Dans le prêt relais avec la franchise, on note également la présence d’un autre crédit complémentaire accompagnant ce prêt relais. Vue l’importance de la somme à rembourser, le remboursement est étalé sur une plus longue durée.

Contrairement au prêt relais adossé où le délai de remboursement du crédit amortissable accompagnant ce prêt est sur une durée plus courte.

Dans la plupart du temps, le prêt relais avec la franchise est accordé sur une durée de 24est accordé sur une durée de 24 mois. Pendant la première année, les établissements bancaires n’exigent pas de rembourser les intérêts. Par ailleurs, si le particulier  réussit à vendre son ancien bien immobilier, il est dans l’obligation de rembourser le capital ainsi que les intérêts dus pendant les mois passés. Dans le cas où le particulier a des difficultés pour vendre son ancien bien immobilier, les intérêts vont commencer à être payés à partir du 13ème mois mais aussi l’intégralité des intérêts dus à la première année.

Comme tout prêt bancaire, ces prêts relais présentent également des avantages et des inconvénients.

Avantages et inconvénients des prêts relais

Comme mentionné précédemment, le premier avantage du prêt relais est lié à la possibilité d’acquérir un nouveau bien immobilier sans avoir à vendre au préalable son ancien bien immobilier. Ces prêts relais permettent ainsi de s’offrir une maison plus grande et belle que l’ancienne que l’on détient. Ce prêt fonctionne comme une garantie qui permet ainsi au particulier de s’offrir un autre bien immobilier tout en vendant l’ancien. Comme tout prêt, le prêt relais présente des difficultés au vendeur acquéreur. En effet, il est parfois très difficile de trouver le bon intervalle de temps pour vendre son ancien bien immobilier et s’offrir un nouveau bien immobilier. C’est à cette étape que survient le prêt relais qui aide énormément les particuliers à intégrer une nouvelle maison sans avoir même vendu auparavant l’ancienne.

Avec ce prêt relais, plus besoin de vendre forcément à avant d’achat tout nouveau bien immobilier satisfaisant les besoins. L’autre avantage est lié au fait qu’il faut vendre également l’ancien bien immobilier avant de rembourser le capital dû. Cependant, l’emprunteur peut également fait un remboursement anticipé à la banque s’il le désire.  Par ailleurs, l’emprunteur peut également payer rapidement le prêt relais avant l’échéance si l’ancien bien immobilier est vite vendu. Mais il est intéressant de savoir qu’il n’existe aucune pénalité de retard  imposée par la banque avec ce type de prêt. Cependant, les établissements bancaires ne montrent aucune complaisance lors de l’octroi de ces types de prêt.

Pour ce fait, les banques étudient concrètement l’ancien bien immobilier pour déterminer son prix à la vente et savoir quel type de prêt relais octroyés. Parmi les prêts relais, le prêt relais à sec ne procure pas d’avantage aux  établissements bancaires en raison de toutes les démarches à réaliser par ces établissements avant son octroi. C’est pour ça que ces établissements bancaires  sont moins flexibles quand il s’agit de proposer ces prêts relais au particulier. Pour les particuliers, il est nécessaire de vendre le plutôt possible son ancien bien immobilier afin de pallier à une perte de valeur de ce bien qui peut impacter négativement le remboursement du prêt relais contracté.

L’inconvénient majeur des prêts relais est lié au fait qu’il ne couvre pas totalement le prix du nouveau bien immobilier à acheter car la banque ne finance l’achat du bien immobilier qu’à hauteur de 50 à 80% avec les prêts relais. Ce qui fait que dans certains cas en raison du prix élevé du nouveau bien immobilier à acheter, l’emprunteur a encore recours à un crédit complémentaire pour acquérir le bien immobilier. C’est souvent le cas du prêt relais adossé et du prêt relais avec franchise qui octroient un crédit complémentaire pour effectuer efficacement cette opération d’achat de nouveau bien immobilier. Hormis les inconvénients et avantages, pour l’octroi des prêts relais les banques exigent des garanties.

Le prêt relais : garanties des banques

Comme tous les types de prêts octroyés par les banques, des garanties sont demandées pour satisfaire les demandeurs de ce service. Pour ce faire, la banque exige une estimation de la valeur de l’ancien bien immobilier mis en vente. Cette estimation doit être faite soit par un notaire, un professionnel de l’immobilier ou un expert pour que la banque accorde une importance à cette estimation. Dans d’autres cas, elle ne trouvera  rien à dire si celui qui doit acheter ce bien s’est déjà prononcé.

On est donc en face d’une promesse d’achat qui sera signée par une autorité juridique. Pour les autres prêts relais nécessitant un crédit complémentaire, la banque demande une hypothèque mais peut également accepter une caution globale. Par ailleurs, les prêts relais présentent également des risques.

Le prêt relais : Risques

Bien que ce prêt relais a été à l’origine de l’acquisition de plusieurs nouveaux biens immobiliers au fil des années, il est néanmoins risqué. Le prêt relais peut s’avérer plus couteux qu’un prêt ordinaire. Ceci est dû aux intérêts qui augmentent si l’ancien bien immobilier n’est pas vite vendu. Quand cela arrive, les établissements bancaires  pressent alors le particulier à vite trouver un acheteur pour son ancienne maison.

Dans ce cas, on peut assister à une diminution du prix de vente initial. D’un autre côté, la banque peut également vendre ce premier bien immobilier au prix qu’elle veut si le particulier n’arrive pas à vite trouver preneur. C’est pour ces raisons que les établissements bancaires émettent assez de réserve dans l’octroi de crédit. C’est un prêt autant risqué pour le client que pour la banque car dans la majorité des cas le prix du premier bien immobilier est inférieur au prix du nouveau bien à acheter.

En somme, le prêt relais est une bonne méthode pour accéder au financement permettant d’acheter un nouveau bien immobilier. Cependant, ce type de prêt est sujet à des inconvénients et des risques à prendre en compte autant par la banque que par le client. De tout ce qui précède, il serait intéressant et raisonnable de trouver un acheteur pour sa première maison avant de demander ce type de prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *