Pourquoi et quand changer de syndic de copropriété ?

Un syndic de copropriété a pour rôle principal la gestion d’un immeuble ou un bâtiment occupé par plusieurs copropriétaires. Pour diverses raisons, il est parfois plus judicieux d’en changer. Mauvaise gestion, manque de réactivité, hausse des honoraires, etc. Focus sur le changement de syndic de copropriété dans cet article.

De bonnes raisons de changer de syndic de copropriété

De nombreux cas peuvent amener les copropriétaires à envisager de changer de syndic de copropriété, notamment pour un syndic en ligne, pour la gestion de leur bien commun.

Manque de réactivité du syndic

C’est le motif d’un changement de syndic de copropriété le plus fréquent. Il arrive que les décisions prises à l’issue d’une assemblée générale mettent trop de temps à être exécutées. Le syndic est directement tenu responsable de cette lenteur. On peut recenser d’autres situations telles que :

  • Le retard de paiement des fournisseurs,
  • La diffusion des convocations en assemblée générale dépassant les délais,
  • Des travaux non réalisés ou en retard,
  • L’accumulation des impayés, etc.

Hausse des charges

Un bon syndic de copropriété doit savoir prioriser les charges selon leur importance en éliminant les superflues. Il négocie avec les prestataires et les fournisseurs pour avoir les meilleurs tarifs.

Un syndic de copropriété qui affiche des facturations non justifiées peut également être remplacé. Je vous recommande alors d’être vigilant. Le coût des actes de base comme les envois postaux, les photocopies et bien d’autres peut être boosté.

syndic en ligne

Les étapes pour changer un syndic de copropriété

En principe, la durée du mandat d’un syndic de copropriété est de 1 à 3 ans. Arrivé à cette échéance, celui-ci peut être renouvelé ou non. Mais pour changer de syndic avant la fin de son mandat, les étapes à suivre sont les suivantes :

Listez et consultez les syndics de copropriété potentiels

Vous définissez le modèle de syndic qui vous convient : professionnel ou non, classique ou syndic en ligne. Les candidats fournissent toutes les informations nécessaires sur leur prestation (situation juridique, adresse, nombre de membres du personnel, etc.). Renseignez-vous également sur leurs expériences (années d’existence, nombre et types d’immeubles déjà gérés…).

Comparez les offres

N’hésitez pas à miser sur la concurrence tout en mettant en avant le rapport qualité-prix proposé. Les prestations obligatoires et les services particuliers constituent d’excellents critères de sélection. C’est le moment idéal pour vérifier en détail les clauses de chaque contrat.

Organisez l’assemblée générale pour le vote

Les syndics de propriété présélectionnés sont présentés à l’AG. En ce qui concerne le vote, la majorité est régie par l’article 25-1 de la loi de 1965. Si elle est atteinte, le syndic qui a le plus de voix remporte le poste. Si ce n’est pas le cas, une seconde élection a lieu. La majorité des électeurs présents ou représentés uniquement est alors prise en compte.

Syndic de copropriété en ligne, est-ce une bonne alternative ?

Un syndic de copropriété en ligne constitue une intéressante alternative, peu importe le type de bâtiment. Cette alternative permet de nombreux avantages comme des coûts de prestation particulièrement compétitifs et des services de qualité. Côté transparence, vous avez accès facilement à des documents concernant l’immeuble et les conditions de copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *