Location d’appartement courte durée : comment laisser un bon souvenir à vos clients ?

Si vous êtes propriétaire et souhaitez faire de la location courte durée, il sied que le bien immobilier soit à la hauteur des attentes du client. La location courte durée présente en effet des similitudes avec la location meublée. Elle nécessite que vous mettiez à la disposition de vos clients un minimum d’équipements afin d’assurer leur bien-être. D’ailleurs, la loi est claire en ce sens. Elle a établi certaines règles que vous devez respecter. Ces règles prennent en compte, entre autres, la qualité de la literie et la disponibilité d’un matelas, indispensable pour le client.

L’importance de la literie en matière de location courte durée

En tant que propriétaire, il importe que vos clients en location courte durée aient un bon souvenir de vous. C’est une condition pour qu’ils puissent revenir une prochaine fois. Cela suppose une literie de qualité que vous trouverez dans un magasin de matelas, et qui assure aux clients un confort optimal. Cette solution vous permet d’ailleurs de vous conformer aux exigences du décret n°2015-981 du 31 juillet 2015 dans le cadre de l’application de la loi Alur.

Ce décret stipule qu’au nombre des équipements de base devant être mis à la disposition du loueur en courte durée, doit figurer une « literie comprenant couette ou couverture ». C’est dire que vous ne devez pas lésiner sur les moyens en matière de literie et équiper les lieux où reposera votre client de ce qui se fait de mieux en la matière. Idéalement, le lit doit avoir des dimensions de 140 x 190 cm, ou plus dans la mesure du possible. Quant au matelas, il doit pouvoir garantir un sommeil reposant et confortable.

matelas qualité

Les autres exigences légales en matière d’équipements

Les exigences du décret que j’évoquais précédemment prennent également en compte d’autres types d’équipements. Il les considère comme faisant partie du strict minimum à mettre à la disposition du loueur en courte durée. Il s’agit par exemple de :

  • un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces devant servir de chambre à coucher ;
  • un four ou un four à micro-ondes ;
  • une plaque de cuisson ;
  • un réfrigérateur et un congélateur, ou à défaut un réfrigérateur avec un compartiment de température inférieure ou égale à -6° ;
  • une table et des sièges ;
  • étagères de rangement ;
  • une vaisselle pour les repas ;
  • luminaires ;
  • un matériel d’entretien ménager qui se prête aux caractéristiques du logement.

Les petits plus pour plaire aux vacanciers

Outre ce qu’exige la loi, vous pouvez en tant que propriétaire compléter certains équipements, afin d’agrémenter le séjour de vos clients. Un lave-linge et un sèche-linge par exemple leur éviteraient d’avoir à se rendre en laverie et d’avoir un séjour perturbé. Ces équipements seront assurément un plus pour leur confort.

Je pense aussi à la télévision, même si peu de personnes s’y intéressent encore aujourd’hui. Si vous pouvez ne pas investir exagérément pour en installer, vos clients apprécieront que vous mettiez à leur disposition une connexion internet. Aujourd’hui, les vacanciers souhaitent de plus en plus maintenir le contact avec leurs amis et familles. De même, partager leurs clichés sur les réseaux sociaux leur tient particulièrement à cœur. Vous ferez donc leur bonheur en les dotant d’une bonne connexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *