Les diagnostics immobiliers pour la location

La location d’un appartement est soumise à un certain nombre d’exigences, on retrouve notamment le diagnostic immobilier. Il doit être réalisé avant toute location ou changement de locataire, et par des experts afin que le locataire soit informé de l’état du bien qu’il loue. En tant que locataire, vous devez comprendre les modalités qu’intègre ce diagnostic. Quels types de locations sont concernés ? À qui incombe la charge financière de cette étude ? Quels sont les différents diagnostics de cette étude ? Je vous en dis plus !

Diagnostic immobilier : les locations concernées

Sont concernées par le diagnostic immobilier toutes les locations à usage d’habitation, peu importe qu’elles soient louées nues ou meublées. Lorsque vous signez votre bail de location, le document du diagnostic immobilier doit être annexé au contrat.

Ce sont des diagnostics obligatoires que doivent réaliser tous les propriétaires avant de concrétiser un bail de location. Des plateformes telles que BCTI peuvent vous permettre de trouver un diagnostiqueur en seulement quelques clics. Vous pourrez ainsi obtenir le meilleur prix et un rendez-vous avec un professionnel du diagnostic immobilier dans les meilleurs délais.

En ce qui concerne la charge financière de ce diagnostic, il incombe au propriétaire, comme dans le cas des ventes immobilières. C’est dire qu’en tant que locataire, votre propriétaire ne peut exiger de vous le règlement de la facture de réalisation du diagnostic.

Par ailleurs, la durée de validité d’un diagnostic immobilier est de 10 ans minimum, sauf en cas de réalisation de nouveaux travaux pendant ce délai.

Les diagnostics immobiliers concernés

Un diagnostic immobilier prend en compte plusieurs aspects. Il intègre le diagnostic électricité qui consiste à identifier les éventuels défauts susceptibles de représenter un danger pour vous et perturber votre quiétude au sein de votre habitation.

À cet effet, le professionnel dédié réalisera des tests, contrôles visuels, et mettra en place des mesures sur les parties privatives, les parties extérieures, la piscine, etc. La durée de validité du diagnostic électricité est de 6 ans pour une location.

Outre cela, votre propriétaire doit aussi réaliser le diagnostic gaz, qui est obligatoire suivant les mêmes modalités que le diagnostic électricité. Il s’agit d’une évaluation du niveau d’étanchéité des installations, et de la stabilité des flammes de brûleurs. Il est valable 6 ans pour une location.

Le contrôle et les tests à réaliser en l’occurrence concernent les appareils à combustion, les raccordements au gaz, la ventilation de la maison et la tuyauterie fixe.

Si le permis de construire de votre appartement a été délivré avant le 1er juillet 1997, votre propriétaire est tenu de réaliser un diagnostic amiante.

Il s’agit d’un diagnostic d’ordre sanitaire, sachant que l’inhalation des fibres d’amiante est à la base de diverses pathologies graves. La validité de ce diagnostic est illimitée, pour peu que votre propriétaire l’ait réalisé après le 1er janvier 2013.

En plus de ce diagnostic, il existe le diagnostic Constat des Risques d’Exposition au Plomb (CREP), de l’ERPS, et de l’ERP. Ce dernier est obligatoire pour toute location dans une zone déclarée à risque. À noter qu’à partir du 1er juin 2020, l’information sur les nuisances sonores aériennes fera aussi partie de ces diagnostics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *