Le prêt personnel en Belgique

Le prêt personnel est un type de crédit accordé aux particuliers qui est caractérisé par le fait qu’il n’est pas destiné à un usage spécifique prévu par le contrat, contrairement au crédit affecté qui peut par exemple financer l’achat d’une voiture.

Les démarches à faire avant de demander un prêt personnel

Avant de demander un prêt personnel, le particulier doit vérifier s’il sera capable de le rembourser sans difficulté. Pour calculer les futures mensualités de son emprunt, il peut utiliser une calculette mise à sa disposition sur l’un des nombreux sites Internet concernant les crédits prévus pour les consommateurs.

Il est conseillé de se mettre à la place du banquier. Le principal critère d’appréciation pour l’octroi d’un prêt personnel est le niveau de l’endettement du futur emprunteur par rapport à ses revenus mensuels. En effet, les revenus doivent en principe être égaux au moins au triple du total constitué par les sommes suivantes :

  • Son loyer s’il est locataire ;
  • La mensualité de son prêt immobilier s’il est propriétaire de son logement ;
  • Le total des mensualités de ses autres emprunts et des mensualités du futur crédit ;

Si cette limite n’est pas respectée, le prêt risque d’être refusé. Cependant, il est possible de régler le problème en faisant racheter l’ensemble de ses emprunts. Dans ce cas, le rachat peut inclure un prêt supplémentaire si les revenus du demandeur sont suffisants.

Il faut par conséquent choisir une durée d’emprunt compatible avec les revenus du foyer. Le plus souvent, la durée maximale d’un prêt personnel est de cinq ans, mais certains organismes peuvent accorder des crédits dont la durée atteint six ou sept ans.

Après avoir effectué ces calculs, il faut toujours faire un appel d’offres auprès de plusieurs organismes. En effet, la concurrence que se livrent les banques sur le marché des prêts personnels est très vive. Il est donc possible de faire une économie importante en comparant plusieurs offres. Les possibilités de remboursements anticipés partiels doivent être prises en compte, notamment si le foyer attend une importante rentrée d’argent. Le site pret personnel comparatif permet de faire une première sélection, ce qui simplifie les démarches.

L’étude de la demande de crédit par la banque

Avant même de vérifier si la limite d’endettement visée ci-dessus est respectée, la banque vérifie toujours si le demandeur n’est pas inscrit au fichier de la centrale des crédits aux particuliers de la Banque nationale de Belgique. S’il figure sur cette liste noire, le prêt sera refusé. Dans le cas contraire, la banque peut accorder le prêt si le demandeur est suffisamment solvable.

Les démarches à effectuer en cas de difficultés

Si l’emprunteur n’est pas sûr de pouvoir honorer une mensualité, car il a dû par exemple faire une dépense imprévue, il lui est recommandé de prévenir l’organisme avant l’échéance et de proposer un protocole de paiement amiable. Si le protocole est raisonnable, il a toutes les chances d’être accepté.

En cas de défaut de paiement d’une durée supérieure à trois mois, la banque inscrit l’emprunteur sur le fichier de la Banque nationale de Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *