Gestion de la copropriété par un syndic professionnel

Gestion de la copropriété par un syndic professionnel

Depuis mars 2014, la gestion de copropriété par un syndic doit être mise en concurrence suivant la loi ALUR tous les trois ans. Il est donc obligatoire de changer de syndic afin de veiller à la bonne gestion des parties communes dans un immeuble, une résidence pavillonnaire, etc.

Les rôles du syndic

En général, un syndic est chargé :

  • D’administrer un immeuble et régir l’entretien et la conservation de cet immeuble
  • De veiller à ce que les copropriétaires respectent le règlement de copropriété et toutes les décisions de l’assemblée générale
  • D’intervenir en cas de conflits et de prendre des décisions efficaces
  • De gérer le budget pour chaque syndicat et la trésorerie
  • D’encaisser les acomptes sur trésorerie ainsi que les provisions pour les travaux
  • D’établir un carnet d’entretien et de le tenir à jour, pour la gestion des travaux
  • De gérer le personnel de l’immeuble (gardien)
  • De gérer les charges : assurance, électricité, eau, chauffage
  • De gérer les impayés et les recouvrements

Un bon syndic se doit d’assurer une bonne gestion, un service de proximité, et faire gagner du temps.

Les types de syndic

Il existe deux grands types de syndic de copropriété

Le syndic bénévole

C’est une solution idéale pour les petites copropriétés comportant moins de 15 lots. L’élection d’un syndic bénévole permet de bénéficier de certains avantages :

  • La réduction des coûts financiers notamment des frais de gestion de l’immeuble
  • La gestion se fait dans une ambiance familiale

Un gestionnaire de copropriété bénévole doit obligatoirement être un copropriétaire dans l’immeuble concerne. Il doit posséder des compétences en comptabilité, en administration et une notion en droit. Il est assisté par le conseil syndical et il est désigné par l’assemblée générale après un vote à la majorité absolue.

Le syndic professionnel

Il est judicieux d’avoir recours à un professionnel pour les copropriétés plus importantes. Un professionnel doit se conformer à certaines règlementations régies par la loi. Entre autres, l’obtention d’une carte professionnelle portant la mention « Syndic de copropriété », qui est délivrée par la préfecture.

Les syndics de copropriété professionnels représentent les copropriétaires. Ils ont pour mission :

  • La gestion de la comptabilité
  • La gestion administrative
  • La gestion de l’entretien et de la maintenance globale de l’immeuble

Les détails des prestations et les honoraires du syndic sont clairement définis dans l’arrêté du 19 mars 2010.

Le changement de syndic

Il est possible de changer de syndic peu importe les raisons à condition de suivre les règles.

Il convient de consulter les copropriétaires et le conseil syndical pour faire valoir la décision de changement. Pour cela, il faut porter la décision à l’assemblée générale, dans le but d’aborder les raisons relatives au changement et de passer aux votes du nouveau syndic.

Après l’élection, tous les documents (archives, l’état des comptes, la trésorerie) concernant la copropriété sont remis au nouveau syndic. Le mandat du syndic est stipulé dans un contrat. Il est généralement d’un an et ne peut dépasser trois ans d’après la mise en concurrence suivant la loi ALUR.

Choisir son syndic

Il est conseillé de choisir rigoureusement le syndic de copropriété car il a une très grande importance dans la bonne gestion des biens communs. Il faut, avant tout, définir les besoins et par la suite vérifier certains points essentiels pour trouver un syndic compétent :

  • Le syndic dispose-t-il d’une garantie financière en cas de faillite ?
  • Est-il souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle ?
  • Propose-t-il les missions obligatoires imposées par la législation en vigueur ?

La meilleure façon de trouver un syndic compétent c’est de comparer les différentes offres. Vous pouvez réaliser une demande de devis auprès de plusieurs syndics. De cette façon, vous aurez une idée précise des prestations et des compétences qu’ils proposent.

Il est à noter qu’un bon syndic se déplacera pour un état des lieux avant de finaliser un devis. Il peut également proposer des services additionnels hors tarif de base.

Actuellement, il est possible de comparer les syndics en ligne. Pour vous faciliter la tâche, le site www.changersyndic.net est un comparateur indépendant de syndics. C’est un site qui propose des syndics reconnus et très professionnels, pour vous offrir complète satisfaction avec un service rapide et sans engagement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *