Fuites d’eau après compteur : qui paye entre propriétaire et locataire ?

Fuites d’eau après compteur : qui paye entre propriétaire et locataire ?

L’eau est un élément vital pour toute personne sur la terre. Afin d’avoir accès à l’eau potable, un mécanisme de distribution à travers les pompes et de comptabilisation de la consommation est mis en place. Mais il arrive dans certains cas que le locataire et le propriétaire s’opposent par des problèmes de fuite d’eau surtout lorsque cela arrive après le compteur. Ce dysfonctionnement peut faire rapidement grimper les factures d’eau et la note salée à la fin du mois si ceci n’est pas vite réglé par un plombier.

Cette situation est très difficile à vivre et met dans un conflit permanent le propriétaire au locataire car ne sachant qui des deux doit payer les frais des factures de réparation de cette fuite d’eau. La question fondamentale qui se pose est de savoir à qui incombe concrètement le règlement de cette facture du plombier. Toutefois, peu importe la situation c’est soit le locataire ou le propriétaire qui devra en effet assurer les conséquences en mettant la main dans la poche.

Alors, dans quel cas le propriétaire devra payer pour cette réparation ? Quand est-ce que cela sera le tour du locataire de payer ? Cet article se propose alors de faire la lumière entièrement sur ce sujet. Ce qui va permettre de situer la responsabilité de chaque partie prenante dans cette situation de fuite d’eau après compteur.

En cas de vétusté des installations, c’est le propriétaire qui paye

Il faut savoir que la loi est claire sur les aspects à prendre en compte par le propriétaire dans la gestion de sa maison. En effet, ce dernier est tenu de prendre en compte toutes les charges afférentes aux interventions relatives aux travaux qui sont engagés dans sa maison ou appartement. Et ceci, dans le cas où ces travaux sont liés ç une vétusté des installations. Dans ce cas, il est primordial de déterminer les causes de la fuite d’eau après compteur.

Ainsi, lorsqu’il est constaté que la fuite d’eau après compteur est due à une usure normale de la canalisation ou des tuyaux vétustes, il est du ressort du propriétaire de passer à la caisse pour prendre en charge les réparations. De même, si la fuite a lieu avant l’entrée du locataire, c’est toujours au propriétaire de remettre tout en état. Il est donc recommandé au locataire de vérifier l’état des installations avant de penser à s’installer dans le logement.

Manque d’entretien et mauvais usage : Le locataire doit payer

Il faut savoir comme toutes autres installations domestiques, les installations d’eau demandent un certain entretien régulier. Ainsi, dans le cas où la fuite est survenue suite à un manque d’entretien ou une mauvaise utilisation de la part du locataire, c’est donc logiquement ce dernier qui couvre entièrement les frais de réparations de la fuite après compteur.

Toutefois, le locataire doit informer sur le propriétaire sur les divers travaux à réaliser tout en demandant à l’entreprise en charge des réparations de lui fournir une attestation. C’est ce va permettre d’ailleurs au locataire de demander par la suite un plafonnement de sa facture d’eau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *