Diversifier ses placements pour se créer une rente

Vous souhaitez réaliser des investissements afin de vous constituer une rente ? Sachez qu’en matière d’investissement, il y a des dispositions à prendre pour espérer voir votre projet se concrétiser. La première est par exemple de ne pas investir tout votre capital dans un même secteur tel que l’adage le conseille : “ne pas mettre tous ses œufs dans un même panier”.

L’idéal est donc de répartir votre épargne sur différents supports qui n’ont aucune corrélation entre eux. Ainsi, en cas de difficultés ou lorsque les fluctuations du marché se feront sentir, l’incidence ne peut être la même sur tous vos placements. Mais une bonne diversification de placement va au-delà du simple choix d’un support. Il prend en compte plusieurs aspects. Alors, pourquoi et comment diversifier son investissement ? Dans quels secteurs placer son argent pour se créer une rente ? Éclairage !

Pourquoi diversifier ses placements ?

La principale raison pour laquelle il est judicieux de diversifier vos placements est de pouvoir limiter les risques, en les répartissant sur des produits divers dont les échéances ne sont pas identiques. Une telle approche prend tout son sens quand je prends l’exemple d’un investissement pour lequel vous misez toute votre épargne sur les actions d’une seule entreprise ou d’un seul fonds.

Il va sans dire que si la valeur des actions baissait subitement, vous perdriez sans doute beaucoup d’argent. A contrario, si vous aviez successivement placé votre épargne dans des secteurs comme la bourse, l’assurance-vie ou l’immobilier, en cas de baisse, vous enregistreriez des pertes sur seulement une partie de votre épargne. Une possibilité inenvisageable dans le premier cas.

C’est là tout l’intérêt d’appartenir à des groupes de discussion en ligne tels que les forums Devenir Rentier, qui rassemblent la plus grande communauté française autour d’échanges de qualité sur la gestion de patrimoine. Vous y apprendrez davantage sur la manière de vous créer une rente sans prendre de risques inconsidérés.

Faire des placements pour devenir rentier

Comment diversifier ses placements ?

Pour vous faire une rente, vous devez savoir diversifier vos placements. S’il est vrai qu’un investissement a pour principal objectif de faire évoluer votre patrimoine, il répond également à un projet. Ainsi selon votre projet (voyage, achat de biens immobiliers, épargne de sécurité, etc.), vous devez choisir et varier vos horizons de placement.

Sur le court terme (deux ans au plus), la priorité serait de limiter les risques. Des produits comme l’assurance-vie et le livret A se prêtent bien à un tel objectif. Sur le moyen terme (entre 2 et 8 ans), vous pouvez hausser le niveau et prendre un minimum de risque en combinant par exemple assurance-vie et fonds. Sur le long terme, l’immobilier et la bourse sont des choix intéressants.

Par ailleurs, selon des études, la création d’une rente n’est pas seulement liée au choix des supports, mais aussi à la répartition entre les différents marchés et risques. Sur cette base, d’aucuns estiment que vous devez investir sur les marchés tels que :

  • Les placements monétaires qui ne présentent pas de risques, sont à revenus fixes, bien que peu rentables ;
  • Les placements obligataires qui sont à risque modéré ;
  • Les placements en actions au potentiel de rendement important, mais logiquement plus risqués.

En outre, j’estime que la diversification doit être fonction des secteurs d’activité. Une telle position se justifie par le fait que certains marchés sont arrivés à maturité alors que d’autres commencent à prendre forme et présentent des signes prometteurs de croissance.

Un autre facteur à considérer avant de diversifier vos placements, le montant de votre patrimoine. En effet, il doit être solide de sorte que vous puissiez continuer à vivre au quotidien en maintenant le même train de vie qu’habituellement malgré ces placements. De même, vous devez vous constituer une épargne de précaution pour faire face aux éventuels imprévus.

Dans quels secteurs placer son argent ?

Pour vous créer une rente, il existe plusieurs secteurs dans lesquels vous pouvez placer votre argent.

Investir dans l’immobilier locatif pour devenir rentier

L’immobilier locatif est un investissement rentable, à condition de trouver un bien immobilier au juste prix ou à prix relativement bas. L’immobilier locatif vous offre en effet plusieurs possibilités. Vous pouvez acheter et mettre en location une maison neuve ou ancienne ou préférer des appartements, neufs ou anciens.

Mais il faut dire que l’immobilier neuf est fiscalement plus intéressant notamment avec les dispositifs de défiscalisation tels que la Loi Pinel qui vous permet de défiscaliser jusqu’à 21% sur 12 ans. Le LMNP a aussi une fiscalité rentable. En outre, avec les SCPI, l’immobilier professionnel est aussi intéressant d’un point de vue fiscal et administratif, sans compter qu’ici les risques sont plus maîtrisés.

Investir dans la pierre pour créer une rente

La bourse, très rentable mais avec des risques élevés

Investir en bourse est également une manière de devenir rentier. Mais les risques liés à l’investissement en bourse sont très grands. C’est d’ailleurs ce qui explique la réticence ou même le refus des banques de vous prêter de l’argent si votre projet est d’aller sur les marchés boursiers. Vous devez donc vous constituer une épargne solide pour vous lancer en bourse.

Toutefois, il faut noter que c’est un marché à forte fluctuation, influencée par des facteurs comme la géopolitique, l’économie mondiale, la situation politique et économique dans les pays de l’UE, aux États-Unis et en Chine.

Dans tous les cas, il est possible de tirer votre épingle du jeu si vous choisissez des actifs réels, qui présentent peu de risque mais assurent un rendement intéressant. Je pense à l’achat d’actions à dividendes croissants (parts de société ayant une bonne santé financière) et à l’investissement dans des obligations. Le principe de la diversification est ainsi respecté.

Devenir rentier avec l’assurance-vie

Devenir rentier via l’assurance-vie suppose de vous constituer un capital grâce à des versements ponctuels. Vous pourrez ensuite investir ce capital sur deux types de supports au choix : les unités de compte et les fonds euros.

Dans le cas des fonds euros, le capital investi est garanti par votre assureur, lequel gère d’ailleurs ces fonds. Il investit essentiellement dans l’immobilier ou sur des obligations d’États européens. Chaque année, votre patrimoine progresse sans risque, mais lentement.

Les unités de compte sont, quant à elles, plus dynamiques que les fonds euros, mais présentent de plus grands risques de perte. Sur le long terme, leur taux de rendement est plus intéressant. Vous pouvez donc diversifier votre portefeuille en investissant sur les unités de compte d’une part et sur les fonds euros d’autre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *