Devenir un investisseur locatif

Devenir un investisseur locatif : tout ce qu’il faut savoir

Devenir un investisseur locatif, c’est un moyen simple et pratique d’obtenir une indépendance financière en se constituant un patrimoine pérenne et rentable. Il est important de se fixer des objectifs qui vous permettront de prendre de meilleures décisions et de faire en sorte que vos souhaits prennent vie. Le concept est simple : trouver un bien, financer votre investissement locatif et bien le gérer. Si cela fonctionne, recommencez le processus pour faire des profits.

Attention par contre, investir dans l’immobilier est surtout judicieux si vous savez ce que vous faites. Voici donc quelques informations et conseils à prendre en compte avant de vous lancer dans cette aventure.

Un bon investisseur locatif est un bon acheteur

Trouvez un bien à acheter et bien l’acheter sont deux règles primordiales pour réussir son investissement immobilier. Le secret est notamment de trouver une personne qui est pressée de vendre. Vous ferez donc la meilleure affaire si vous réussissez à trouver un vendeur qui ne connaît pas l’état du marché et qui est loin de son bien.

Pensez à faire un bénéfice immédiat, il est important de vous faire un bénéfice au moment de l’achat, c’est-à-dire au tout début du processus. Si vous devez attendre la vente du bien pour en tirer avantage, il faut réfléchir à deux fois avant de sortir votre portefeuille. Essayez d’obtenir une rentabilité immédiate en négociant le bien au meilleur prix.

Interieur d'un beau loft

Restez réaliste ! Le comportement du marché au moment où vous allez vendre votre bien immobilier est tout à fait imprévisible. C’est donc surréaliste d’acheter un bien immobilier trop cher en pensant que vous allez faire profit à la revente, surtout si vous n’êtes pas un investisseur locatif en herbe, avec peu d’expérience. Il ne faut pas oublier que vous devrez aussi dépenser pour l’entretien de ce bien. Ne surestimez pas la valeur locative pour ne pas le payer trop cher.

Prenez vos décisions de manière rationnelle pour ne pas foncer tête baissée. Évitez les coups de cœur et analysez le bien sur tous les angles avant de l’acheter. Si vous achetez un bien qui est cher, être un bon gestionnaire peut ne pas suffire pour vous faire un bénéfice. Certes, il faut considérer les premiers achats de biens comme étant une phase d’apprentissage, mais il faut éviter de faire des erreurs qui peuvent vous être fatales. Faites un calcul de rentabilité pour éviter les mauvaises surprises. Si l’investissement ne peut pas vous apporter un bénéfice net de 6 % après déduction des impôts, passez à autre chose.

Bien vous entourer, c’est aussi capital pour vous lancer sérieusement et dans les meilleures conditions dans le domaine. Vous pouvez notamment faire appel à un avocat, un notaire et un agent immobilier pour constituer votre équipe. Si vous connaissez également un bon artisan pouvant se déplacer sans souci à l’emplacement du bien, cela vous sera d’une aide capitale pour les éventuelles réparations et entretiens.

Toutes ces conditions réunies vous permettront de faire une bonne affaire !

L’investisseur locatif doit savoir cibler

Faites preuve de bon sens et soyez cohérent lorsque vous aurez à choisir entre un F2 et un studio. Ces critères figurent parmi les meilleurs critères qui permettent de définir le profil de l’investisseur locatif. Optez pour le meilleur investissement en tenant compte de votre capacité d’emprunt. Si votre cible sont les étudiants, vous devez miser sur les appartements peu spacieux et ne requérant qu’un minimum d’entretien.

Il convient également de bien choisir l’emplacement du bien en fonction de la cible. Par exemple, un appartement près d’une université est à privilégier si vous avez les étudiants comme cibles. D’ailleurs, les meilleurs investisseurs le savent, opter pour une ville prometteuse est facteur d’un investissement réussi. De plus, pour l’étudiant, l’environnement où se trouve le bien locatif est déterminant. Les critères ne seront pas les mêmes si vous ciblez de jeunes travailleurs. En principe, il y a ces quelques points qui sauront toujours avantager un bien locatif ou non :

  • le travail
  • les écoles
  • la réputation de la ville

Les villes où se trouvent beaucoup d’entreprises et donc beaucoup d’emplois attirent les habitants. C’est aussi une très bonne chose si elles sont attractives et qu’elles ont une bonne réputation. Certains critères sont aussi importants comme les aéroports, casinos ou encore les événements locaux.

Il y a également des avantages et des inconvénients en fonction de votre cible. Par exemple, les étudiants ne sont en mesure de garder un appartement que pendant leurs années d’études. Ils ne restent donc pas très longtemps. L’avantage avec eux cependant, c’est que vous profitez d’une caution payée par les parents.

Être disponible et être un bon enquêteur

Vous devez consacrer du temps aux recherches, et cela peut vous amener à vous déplacer. Toutefois, il est à rappeler qu’il n’est pas fortement recommandé de prendre un bien loin de chez vous. En cas de problème, vous pouvez intervenir rapidement.

L’astuce, c’est de faire beaucoup de visites, mais le minimum de propositions. Vous pouvez visiter jusqu’à 50 valeurs locatives avant de prendre une quelconque décision. Cela vous permettra de faire une excellente comparaison. Vous pouvez être exigeant, il est tout à fait normal que l’acheteur soit beaucoup plus pointilleux que le locataire. Bien que cela puisse prendre du temps, dites-vous que c’est le prix à payer pour trouver le meilleur appartement. Cependant, ne démarrez les visites qu’après avoir fixé votre objectif et trouvé votre cible pour un gain de temps considérable, d’argent et aussi d’énergie.

Mais où trouver les offres de valeurs locatives intéressantes ? Vous avez plusieurs supports au choix, parmi les plus répandus, il y a :

  • Internet
  • les journaux
  • les agents immobiliers

Internet est votre meilleur allié si vous êtes un débutant. Vous rendre sur le Net vous permettra de vous renseigner également sur l’activité économique de la ville et les événements qui pourraient intéresser vos cibles.

Il est même fortement recommandé de vous renseigner sur place en discutant avec les personnes du coin avant d’investir. Projetez-vous également dans 5 ou 10 ans afin d’imaginer ce que pourrait devenir le marché là où vous souhaitez investir.

Un commentaire sur “Devenir un investisseur locatif : tout ce qu’il faut savoir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *